PARUTIONS  PRESSE

LA CONCERTATION PRÉALABLE PROLONGÉE AU 15 JANVIER POUR LE PROJET ÉOLIEN DE LA CELLE-SAINT-CYR

Le parc éolien sur les hauteurs de La-Celle-Saint-Cyr est encore à l’état de projet mais il suscite déjà des critiques. Valeco, son développeur, a entamé une nouvelle étape cet automne dans le processus aboutissant à sa création avec la mise en place d’une concertation préalable publique.

Elle fait l’objet de plusieurs prolongations dans la durée. "Elle était prévue sur une période de trois semaines du 21 octobre au 11 novembre 2020, indique l’entreprise. Avec le reconfinement, la mairie de La-Celle-Saint-Cyr nous a demandé de repousser la date de fin au 11 décembre."

Le périmètre de la concertation élargi

Toutefois, à la suite de "demandes de riverains", Valeco et la commune ont à nouveau repoussé la date au 15 janvier. Les critiques n’ont pas manqué en effet. "Un des problèmes est que ce projet se fait dans le dos des gens, critique Jean-Pierre Ringard du collectif antiéolien cellois Hurlevent 89. Il n’y avait que quatre panneaux d’affichage sur la commune. Quelques flyers ont été distribués. Beaucoup d’habitants n’étaient au courant de rien."

Une remarque qui rejoint celle de Guy Mullier du collectif Ventvilain à Précy-sur-Vrin : "On dirait que tout est fait pour que cela soit fait dans le plus grand secret. Les populations des communes voisines ne savaient rien du projet". Le périmètre de cette concertation faisait en effet lui aussi polémique. Au départ, elle était limitée à La-Celle-Saint-Cyr. "Les habitants de Saint-Julien-du-Sault n’ont pas été associés, regrettait ainsi le maire Guy Bourras il y a quelques jours. Plusieurs hameaux de saltusiens sont pourtant impactés. De plus, les maires n’ont pas été associés." Et de juger : "Cette opération a été lancée un peu en catimini".

Les études du projet et les solutions techniques ne sont pas figées

VALÉCO (Porteur du projet éolien à La-Celle-Saint-Cyr)

De son côté, Valeco rappelle qu’il faut distinguer la concertation préalable "de l’enquête publique. Nous avons informé toutes les dix-neuf communes de la Communauté de communes du Jovinien (CCJ) par un courrier envoyé la semaine dernière accompagné d’une affiche “avis de concertation préalable”." Et d’assurer qu’à ce stade, "les études du projet et les solutions techniques ne sont pas figées".

Des oppositions sur le fond

Outre les reproches sur la concertation préalable, les opposants font valoir des critiques sur le fond du projet : absence de vent, routes inadaptées, défiguration du paysage et perte de la valeur des biens immobiliers proches… Des arguments contestés par Valeco qui minimise aussi l'existence d'une forte opposition chez les riverains des parcs éoliens. "Le développement de l’éolien est soumis à un cadre réglementaire strict, souligne-t-elle. Il est soumis à une étude d’impact." Et de mettre en avant des avantages comme la couverture en électricité de près de 8.700 foyers soit 39.800 MWh d’électricité verte par an.

Concertation préalable publique. www.projet-eolien-la-celle-saint-cyr.fr

Source : Pierre-Emmanual Erard - 21/12/2020- La concertation réparable prolongée au 15 janvier pour le projet éolien de la Celle-Saint-Cyr - Yonne Républicaine - https://www.lyonne.fr/celle-saint-cyr-89116/actualites/la-concertation-prealable-prolongee-au-15-janvier-pour-le-projet-eolien-de-la-celle-saint-cyr_13895172/

ENTRE LES VALLÉES DE L’ARMANÇON ET DU SEREIN, TOUR D’HORIZON DES ÉOLIENNES EN CHANTIER OU EN PROJET

Ces derniers jours, de nouveaux mâts sont apparus du côté de Châtel-Gérard et Sarry. Mais d’autres projets sont stoppés par les associations d’opposants.


Entre les vallées de l'Armançon et du Serein, le nombre d'éoliennes visibles à l'horizon ne cesse d'augmenter. Tour d'horizon.

Les dernières en date sont à Châtel/Sarry. La société Voltalia qui a repris les choses en main il y a un peu plus d'un an. Les premiers mâts du nouveau fournisseur Siemens-Gamesa sont apparus dans le paysage en octobre. Aujourd'hui 11 machines se dressent dans le ciel. "Le chantier se déroule maintenant normalement et tout s'enchaîne correctement", se félicite Béatrice Boise, la maire de Châtel-Gérard qui compte quatre éoliennes sur son finage.

"Ce projet a plus de dix ans"

À Yrouerre, le terrassement et les fondations sont terminés. Les cinq éoliennes devraient pousser au premier semestre. Aujourd'hui Maurice Pianon, le maire, est beaucoup plus mesuré : "Il ne faut pas croire que c'est une aubaine. Ce projet a plus de dix ans. Au départ il était prévu de plus grosses compensations financières pour la commune. Depuis la donne a changé et ce n'est plus du tout intéressant. Maintenant l'effet de saturation dans le secteur est tel qu'avec le recul je pense que notre position aurait été complètement différente."

L'arrêté souligne la forte opposition locale. Et ils prennent en compte l'effet de saturation paysagère.

Du côté de Sainte-Vertu\Poilly, les anti-éoliens ont le sourire. "Notre association peut se réjouir du refus préfectoral d'autoriser le projet Moulins du Serein, développé par la société Solveo qui convoitait d'ériger cinq éoliennes de 150 mètres sur la rive droite du Serein, se félicite Lucien Degoy, président d' Environnement et patrimoine en pays du Serein. L'arrêté souligne la forte opposition locale. Et ils prennent en compte la densité du motif éolien dans le secteur. En un mot : l'effet de saturation paysagère."

Un trophée pour le projet des Hauts  de l'Armançon 

Du côté de Vireaux, le tribunal administratif de Dijon a annulé l'arrêté du préfet de l'Yonne, autorisant la construction d'un parc éolien sur la commune. Le promoteur a fait appel. "Nous avons été suivis par le tribunal qui a considéré qu'il existait dans un rayon de 10 km un grand nombre de sites classés (dont le château de Tanlay) qui se trouveraient en situation de covisibilité marquée", explique Michel Tronel, membre d'un collectif d'associations. Pour sa part, José Ponsard, le maire, est serein : "On attend la suite. Mais je veux signaler que le conseil municipal après discussion a refusé l'extension du parc à 20 éoliennes." Huit sont prévues initialement.

À Aisy-sur-Armançon, Cry, Nuits, le projet des Hauts de l'Armançon avec sa vingtaine d'éoliennes à 240 mètres est en instruction. Il a même été primé le 1er décembre dernier. Il est lauréat des Trophées de la participation et de la concertation, organisés par le think tank français Décider Ensemble, pour la qualité de sa concertation et son travail d'information aux habitants.

Enfin, du côté de Ravières, le projet semble avoir du plomb dans l'aile à cause notamment d'un couloir aérien.

Source : La rédaction
reporters.yr@centrefrance.com - 22/12/2020-  Entre les vallées de l’Armançon et du Serein, tour d’horizon des éoliennes en chantier ou en projet - https://www.lyonne.fr/tonnerre-89700/actualites/entre-les-vallees-de-larmancon-et-du-serein-tour-dhorizon-des-eoliennes-en-chantier-ou-en-projet_13894926/

 

PUBLICATIONS FACEBOOK

SEBASTIEN DORA

3ème adjoint, Mairie de la Celle Saint Cyr

Page Facebook Mairie de la Celle-Saint-Cyr - publication du 10/12/2020

Projet éolien.

Chers habitants du jovinien,

la municipalité de La Celle Saint Cyr est à l’écoute des personnes qui s’expriment au sujet du projet éolien en cours d’étude sur notre commune. A ce titre, nous avons entendu les retours au sujet de la concertation préalable mise en place par la société porteuse du projet, Valéco, qui devait prendre fin initialement le 11 novembre, et a été décalée au 11 décembre en raison de la crise sanitaire. Il y a eu des erreurs dans l’annonce de cette concertation, mais aussi dans sa portée géographique. Aussi, la municipalité a demandé à Valéco de bien vouloir reconsidérer cette concertation préalable, ce qu’elle a accepté de faire.

La concertation préalable au projet éolien sur le plateau de Ruban est prolongée d’un mois et prendra fin le 11 janvier 2021. Elle portera sur une étendue géographique comprenant toutes les communes de la communauté de communes du jovinien.

Pour faciliter au plus l’accès à la concertation, toute la documentation, ainsi que les registres sur lesquels toute personne peut s’exprimer et poser ses questions, seront mis à disposition dans toutes les mairies de la CCJ. Le site internet du projet qui regroupe la documentation et par lequel vous pouvez déposer vos remarques et questions est accessible ici : https://www.projet-eolien-la-celle-saint-cyr.fr/

Et pour accéder directement à la page de contact, c’est par ici : https://www.projet-eolien-la-celle-saint-cyr.fr/contact

Nous restons disponibles et à votre écoute.

SAINT JULIEN DU SAULT PAR GUY BOURRRAS

Compte Facebook Saint Julien du Sault par Guy Bourras - Publication du 9/12/2020

EOLIENNES sur le plateau du Parc aux Noirs/ Ruban/ Sauqueux. Sans doute ne l'avez vous pas su , mais une enquête préalable a été lancée ... à la Celle St Cyr. ELLE SE TERMINE le 11 décembre !!!. Elle aurait dû concerner les habitants dans un rayon de 6 KM mais mais..... ni les habitants du plateau, ni les maires concernés par ce rayon de 6 km n'ont été saisis.

La société VALECO a mis cette concertation en ligne où vous pouvez faire part de vos remarques (rubrique contact.) N'hésitez pas à participer et à partager ! ( plus que 2 jours )

https://www.projet-eolien-la-celle-saint-cyr.fr/concertation

Pour ma part voici la contribution que j'ai versée au dossier.

"Je suis le maire de St Julien du Sault (Yonne)

J'ai été informé de votre projet d'implantation d'éoliennes à Ruban, sur la commune de La Celle St Cyr, par des habitants des Goujets.

Je précise : habitants des Goujets mais côté “La Celle St Cyr” , ceux des Goujets “côté St Julien”, habitant de l'autre côté de la route, n'ayant pas été avertis.

Pas plus que ceux :

du hameau des Sauqueux (sur ST JULIEN) , à 350 m de l’aire d’étude

des Tuquois et des Cornus, des Chopinots (commune de PRECY SUR VRIN), < à 1 km

des Pommesoies (commune de VERLIN) < à 1.2 km.

de Pèteloup

Bien sûr aucun des maires de ces communes n’a été consulté.

Pas plus que ceux des communes de Cézy , de Villecien, de St Aubin, de Villevallier, Cudot, St Martin d’Ordon, toutes dans le rayon de 6 KM.

Pourtant, sur votre dossier en ligne “concertation préalable” , le point 9 fixe bien les règles de consultation.

Si un avis de concertation a été affiché, aucune des communes ci-dessus n’en a vu la couleur !

Si dans votre dossier en ligne il y a des photos de tranchées, de poste électrique, de mise en place de graviers, de pose de géotextile, de petits oiseaux…..., il n’y a pas les images qui pourraient interpeller, celles qui pourraient fâcher : les montages photographiques d’insertion paysagère !

C’est là que le bât blesse, d'aucuns prenant vos montages avec la plus grande crédulité.

J’ai pu en voir en mairie de Joigny et j’ai découvert des photos plutôt trompeuses.

Elles ont été présentées en préfecture fin novembre.

Peut-être pensiez-vous que la préfecture allait avaliser votre pré-projet sans chercher à comprendre et vous laisser poursuivre la démarche ; j’ai cru comprendre qu’il n’en était rien et que ces remarques vous avaient été faites.

Heureusement il y a encore des professionnels qui font leur travail.

Attendant très rapidement de vos nouvelles (comme d'ailleurs tous les maires des villes citées plus haut, recevez mes salutations.

NICOLAS SORET

Maire de Joigny, Président de la Communauté de Communes du Jovinien, Président du PETR nord-Yonne et du Syndicat des déchets du Centre Yonne, Conseiller départemental de l'Yonne.


Compte Facebook Nicolas Soret - publication du 8 /12/2020

Projet éolien à la Celle Saint-Cyr, concertation jusqu’au 11 décembre prochain.

Le conseil municipal de La Celle-Saint-Cyr s’est lancé dans un projet d’installation d’éoliennes sur son territoire communal. Ce projet, porté par le développeur VALECO, fait l’objet jusqu’au 11 décembre 2020, d’une concertation. A ces fins, un site internet a été ouvert : je ne peux que vous inviter à participer à cette concertation. Ça se passe ici :

https://www.projet-eolien-la-celle-saint-cyr.fr/.

Je suis régulièrement interrogé sur ce projet. Par les habitants, par les maires de la communauté de communes. Je retiens à redire une chose : la CCJ n’a aucune compétence sur l’éolien. Les projets de développement de ce type se jouent avant tout entre une commune et l’Etat, entre un maire et un Préfet. La communauté de communes est appelée à émettre un avis au moment de l’enquête publique, comme les conseils municipaux des communes voisines, ce que nous ferons, assurément.

Mon avis sur ce projet est le suivant :

- Que les territoires se saisissent de cette question énergétique est une bonne chose en soi. J’ai d’ailleurs moi-même, lors de mon élection comme président de la CCJ, émis le souhait de porter un projet de développement de production d’énergie locale, renouvelable pour que notre intercommunalité devienne, à la fin du mandat, un territoire à énergie positive.

- Mais je pense que ces projets, ne peuvent qu’être des projets collectifs, portés à l’échelle d’un territoire plus vaste qu’une commune. Pour au moins une raison : leur impact va bien au-delà des seules frontières communales.

- Comme président de la CCJ, je suis le garant du respect des votes du conseil communautaire. Il me revient de les porter, de les défendre. En l’espèce, j’ai reçu mandat du conseil communautaire, qui s’est exprimé par un vote unanime, de défendre nos paysages, et plus particulièrement les cônes de vue remarquables que compte notre territoire. Celui depuis la Côte Saint-Jacques, celui depuis la Chapelle de Vauguillain… Cette volonté a été gravée dans le marbre de notre droit local, le plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI). Et, lorsque viendra le temps de faire valoir cette volonté politique, si ce temps vient, c’est-à-dire au moment de l’instruction du permis de construire, nous porterons une attention toute particulière sur la comptabilité de ce projet avec la volonté politique affirmée lors du vote du PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable), et réitérée lors du vote général sur le PLUI. Mais on est encore très loin de cette phase.

J’ai eu, d’ailleurs, l’occasion de le dire à l’entreprise qui porte ce projet aux côtés des élus de La Celle quand je les ai rencontrés, pour la première fois, il y a 15 jours, au gré d’une présentation de ce projet aux services de l’Etat, présentation à laquelle le Préfet avait eu la courtoisie de m’inviter.

A titre personnel, je préfèrerais que ces projets énergétiques puissent faire l’objet d’une vision globale sur notre intercommunalité, et soient engagés à l’issue du PCAET, le plan climat air énergie territorial que nous achevons et qui nous permettra de disposer d’une stratégie. L’objectif partagé par les élus communautaires est de participer à l’effort de déploiement de productions locales d’énergies, en conformité avec l’engagement de la France dans les accords de Paris. L’éolien est une solution, dont l’acceptation sociale est parfois difficile, on le voit. Il y en a d’autres, comme le photovoltaïque, par exemple. Et la question qui se posera dès lors ce sera : l’acceptation des habitants pour des projets de déploiement photovoltaïque sera-t-elle supérieure ?

En attendant, j’invite toutes celles et tous ceux qui ont un avis sur le projet initié par La Celle à participer à la concertation mise en place. Il reste quelques jours !

On n’a pas fini d’en parler de ce dossier : quoi qu’il arrive, le Préfet ne se positionnera pas avant 2023… et s'en suivra toute la phase administrative, dont l'enquête publique.

 

Par téléphone : 06 87 03 06 84

  • Facebook

©2020 by My Site. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now