CE QUE NOUS VOULONS PRÉSERVER

IMG_6698_edited.jpg

PROTÉGER NOTRE PAYSAGE

Une  importante surface du territoire est occupée par des espaces forestiers

et espaces boisés de moindre surface ainsi que des espaces agricoles.


Nous voulons préserver cette diversité des milieux qui participe

 au fonctionnement écologique du territoire, en tant que réservoirs

de biodiversité ou de continuités écologiques.

Le bois des Hôpitaux est donc un élément essentiel de cet équilibre.

Une zone Natura 2000 et plusieurs zones d'inventaires de type ZNIEFF sont sur le territoire Jovinien

pexels-photo-4492255.jpeg

PROTÉGER LA FAUNE

Depuis Novembre 2015, les exploitants de parc éolien doivent transmettre

aux Directions régionales de l'environnement les données de suivi concernant

l'impact des éoliennes sur la mortalité des oiseaux et chauve souris.


Ces données ne sont accessibles au public que lors de la période d'enquête publique.


Geoffroy Marx a publié au cours de l'été 2017 une étude de la Ligue de protection des oiseaux.

 

"Premier constat : malgré le protocole de 2015, « il reste encore compliqué d’avoir accès aux données ».

En outre, les suivis réalisés sont « très hétérogènes », avec en moyenne une collecte

des cadavres d’oiseaux une fois par semaine pendant au moins 26 semaines et dans un rayon

de 50 mètres autour des mâts. Au total, sur 35.000 prospections réalisées sur 142 parcs

éoliens étudiés, 800 cadavres ont été retrouvés, soit une mortalité

relativement faible.

On note également des effets plus importants dans certaines zones, en particulier

les couloirs migratoires et les zones de protection spéciale (Natura 2000). Les espèces

les plus concernées sont en effet celles qui sont en vol stationnaire à proximité des pales

avec des passages réguliers à proximité. Selon Geoffroy Marx, en l’absence de résultats probants

à ce jour concernant les dispositifs d’effarouchement que certains constructeurs utilisent

sur leurs machines, le plus efficace serait tout simplement « d’éloigner les futures éoliennes

des ZPS [zones de protection spéciale] et des zones à enjeux, notamment les lieux

de nidification des rapaces ».

* Source

Quel est l'impact des éoliennes sur l'environnement ? Le vrai, le faux / Reporterre / 30 novembre 2017 / Grégoire Souchay

pexels-photo-3213357.jpeg

ZONE NATURA 2000

Le site ZSC n° FR2601012 est un site Natura 2000 situé 1 100 m environ du mât d'étude du parc éolien projeté

qui sera à déterminer (la société Valeco n'ayant pas encore figé l'implantation ni le nombre exact

d'éoliennes, 5 au maximum) et concerne les communes de La Celle-Saint-Cyr, Cézy,

Saint Julien du Sault, et Verlin.

C'est un site naturel européen identifié pour la rareté ou la fragilité des espèces sauvages,

animales ou végétales et de leurs habitats.

A noter que 2 autres sites sont situés dans un rayon de 10 km.

 

CE QUE NOUS NE VOULONS PAS

éoliennes

DÉFIGURER NOTRE PAYSAGE

Par la création d'un parc éolien localisé au nord-ouest du bourg de La Petite Celle

(à cheval entre le Bois de l'hôpital et la Vallée des Gollions) en limite des Hameaux de

Ruban, Les Gougets, Les Tuquois, les Sauqueux et les Cornus avec la mise en place de :

  • 3 à 5 éoliennes de puissance unitaire de 5,6 MW 

  • 1 à 2 postes de livraison (dimension : longueur 10 m * largeur 3m * hauteur 3m)

  • hauteur des éoliennes (en bout de pale)  210 m et  un diamètre de rotor maximum de 162 m (**)

  • fondations en béton de 3 à 4m de profondeur et d'environ 23 m de diamètre comprenant 50 à 70 tonnes de ferraillage et représentant un volume de 500 à 700 m3 par éolienne (***)

* Source :

Dossier de Concertation préalable au public p. 12-13 et 14​

** observation : le rotor correspond à l'envergure  (distance entre les extrémités des ailes) cumulée de deux Boeing 747 côte à côte

*** observation : le volume de ferraillage et de béton indiqué semble très en dessous du volume réel

qui selon les informations données ci-dessus se situe entre 1200 et 1700 m3 (V =  π * r² * h) 

pexels-andre-moura-2532064.jpg

DÉFORESTER NOS BOIS

Afin de pouvoir implanter les éoliennes dans la zone des Bois de L'Hopital, Friche de l'Hopital

et Fond de la Vallée, la société VALECO devra déboiser ces derniers afin de créer par éolienne 

une plateforme de montage de 4500 m2 environ, auxquels il faut rajouter la surface des chemins d'accès.

* Calcul de la surface :

établi suivant l'illustration 20 en page 18  du Dossier de Concertation Préalable du Public 

ILLUST~1_edited.jpg

IMPACTER NOTRE SANTÉ

Extrait de l'article du Figaro du 02 octobre 2019 :

"A l'échelle mondiale, de nombreuses études sérieuses ont été publiées sur le syndrome éolien, avec des troubles bien identifiés : maux de tête, tachycardie, vertige, cancers notamment. Au canada, les médecins ont identifiés plusieurs origines des problèmes de santé liées aux éoliennes : électricité sale, bruit, courant tellurique et effet stroboscopique. D'autres études, dont celle de la Nasa, soulignent que ces problèmes de santé proviennent pour une certaine part des infrasons produits par les éoliennes, qui se propagent jusqu'a 20km."

* Source :

https://www/lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/eolienne-le-livre-choc-qui-denonce-un-scandale-international-20191002

devalorisation_edited.jpg

DÉVALORISER NOS BIENS

Tous les articles parus au sujet de l’impact des éoliennes sur le prix de l’immobilier sont peu précis

car la dépréciation des maisons est fonction de l’éloignement du parc éolien et de la hauteur des mâts.


Donc la dépréciation pour les maisons de la Celle Saint Cyr, de la Petite Celle et des hameaux

à proximité des éoliennes porteront sur des paramètres différents.

 

Par contre ce qui est irréfutable, ceux sont les jugements déjà rendus par les tribunaux

à l’encontre des vendeurs qui n’ont pas prévenu leurs acquéreurs d’un projet en cours

d’un parc éolien à proximité.

Les condamnations d’indemnisations en faveur des acquéreurs sont de l’ordre de 10 à 20%

et peuvent aller jusqu’à l’annulation de la vente.

Ces jugements ne portent que sur des parc éoliens avec des hauteurs de mât de 1ère génération

et ne ne concernent pas les éoliennes de seconde génération (éoliennes géantes 200 m).  

Nous voulons également préserver nos hameaux d'une désertification certaine

liée à l'ensemble des nuisances imposées par ces éoliennes géantes.

pexels-anna-shvets-3962259.jpg

PERTE DE L'ATTRACTIVITÉ TOURISTIQUE

Riche d'un passé culturel et patrimonial, notre région a su allier la préservation de son patrimoine et

le développement touristique de ses sites. 

Nous ne voulons pas que les éoliennes géantes (200 m de hauteur) puissent entrainer à terme :​

  • Une dégradation des paysages près de sites historiques tels que :

le centre historique de la ville de Joigny,

la Chapelle de Vauguilain à Saint Julien du Sault,

la Danse macabre à la Ferté Loupière

  • Une baisse de fréquentation des hôtels, des gites, des chambres d'hôte, des restaurants

pexels-sam-forson-243138_edited_edited_edited_edited_edited.jpg

NUISANCES VISUELLES ET SONORES

L'Académie de médecine a adopté le 9 mai 2017 le rapport sur les NUISANCES SANITAIRES DES EOLIENNES TERRESTRES.​

Les nuisances sanitaires retenues sont, notamment :

les nuisances visuelles : 

  • la stimulation lumineuse stroboscopique liée à la rotation des pales lorsqu'elle sont observées sous un certain éclairage a été dénoncée comme étant susceptible de provoquer des crises d'épilepsie

  • le clignotement des feux de signalisation répétitif et obsédant la nuit

les nuisances sonores : 

  • les données s'accordent à souligner l'effet très négatif du bruit sur le sommeil. Les études effectuées par des cliniques du sommeil concluent qu'à l'intérieur d'un périmètre de 1,5 km le bruit émis par les éoliennes impacterait la qualité du sommeil.

  • Par ailleurs l'étude conduit aux conclusions suivantes sur les nuisances sonores : "Le caractère intermittent, aléatoire, imprévisible, envahissant du bruit généré par la rotation des pales, survenant lorsque le vent se lève, variant avec son intensité, interdisant toute habituation, peut indubitablement perturber l'état psychologique de ceux qui y sont exposés. Ce sont notamment les modulations d'amplitudes causées par le passage des pales devant le mat qui sont dénoncées comme particulièrement dérangeantes".

L'étude stipule également "force est d'admettre que le syndrome des éoliennes, quelque subjectifs qu'en soient les symptômes, traduit une souffrance existentielle, voire une détresse psychologique, bref une atteinte de la qualité de vie qui, toutefois, ne concerne qu'une partie des riverains."

Par ailleurs, Il est à noter que la hauteur de la nouvelle génération d'éolienne (géante) ne peut qu'aggraver la puissance visuelle

Source :

Nuisances Sanitaires des Eoliennes Terrestre / Académie Nationale de Médecine / 9 mai 2017 / Patrice TRAN-BA-HYU (Rapporteur)